Formation management : nouveaux modes de gouvernance

De nombreuses sociétés ont depuis quelques années entrepris de recruter et de former des leaders plutôt que des managers. La généralisation des programmes de leadership en est la démonstration, le leader ayant pour rôle d’inspirer, de donner du sens et de générer de la confiance pour mettre ses équipes en actions.


Accédez dès maintenant au livre blanc : Et si la rémunération devenait un outil de motivation ?

Formation management : de nouveaux axes à considérer

Pourtant et malgré tous ces efforts, la crise de confiance des salariés envers leur entreprise n’a jamais été aussi perceptible.

Il serait donc simpliste de penser que la mobilisation des équipes ne repose que sur le développement du leadership des managers.

Pour que ce changement de posture soit efficace, il doit en effet s’accompagner d’une modification globale de l’organisation et des outils de gouvernance de l’entreprise.

L’entreprise doit repenser son organisation, redéfinir les rôles et les missions, repenser sa politique de rétribution et de partage de la richesse. Faut-il par exemple continuer à développer des modèles d’organisations matricielles ? Si l’on en croit les sociologues, les salariés de la fameuse génération Y, semblent avoir un fort besoin de valorisation personnelle et recherchent un lien direct avec leur hiérarchie. Cette génération Y représentera 1 salarié sur 2 dans nos entreprises dès 2025 !

De même, l’entreprise doit se munir d’outils structurés qui lui permettront d’être à l’écoute des équipes et de mesurer leur perception sur les projets et les actions mis en œuvre.

Ainsi un outil d’enquête permettant de mesurer la perception des salariés sur les axes de développement et les pratiques de l’entreprise aidera mieux piloter les grands projets (Management, RH, Systèmes d’information, projets de développement, etc…).

Enfin, pour réussir, les dirigeants actuels doivent être les premiers acteurs de ce changement, la DRH en assurant la réalisation. Alors Mesdames et Messieurs les dirigeants, êtes-vous prêts ?

Et si la rémunération devenait un outil de motivation ?

Thierry Magin
Directeur Associé chez MCR Groupe

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + 1 =