Garder le contrôle de ses émotions au profit de sa productivité

émotions productivité

Aujourd’hui, une nouvelle vidéo sur l’importance de contrôler ses émotions dans un contexte de négociation.

Merci à Cyrille Meunier d’être présent aujourd’hui. Nous allons aborder un sujet passionnant : La manière dont une conversation, qui paraît être anodine, peut partir en vrille, en se terminant plutôt mal. Si vous souhaitez directement regarder la vidéo, celle-ci se trouve plus bas.

Imaginons le scénario suivant :

Cyrille: « Frédéric, tu ne crois pas que ce serait bien d’arrêter les vidéos, pour faire des webinars ? Ça sera un peu plus pushy! Non ? »

Fredéric: « Certainement ! Mais des idées nouvelles, il y en a dix par jour… Donc on a commencé les vidéos on va jusqu’au bout ! D’accord ? Sois sympa ! Allons jusqu’au bout ! »

Cyrille: « C’est toujours pareil… A chaque fois quand propose de nouvelles choses ça ne le fait pas »

Cyrille s’en va…

Qu’est ce qui se passe dans ce scénario ?

Cyrille a une idée effectivement. Je lui réponds sèchement parce qu’émotionnellement il dit que mes vidéos ne sont pas dynamiques. Donc je l’envoie bouler ! Qu’est ce qui se passe dans la tête de Cyrille ? Tout d’un coup, il est vexé évidemment, et il perd de vue son objectif qui est de faire des webinars.

Au lieu de ça il me renvoie une pique en disant : « De toute façon à chaque fois que l’on veut faire de l’innovation ici, ce n’est pas possible, on est brimé c’est n’importe quoi » Donc la conversation devient une conversation d’égo en disant « je veux avoir raison et je positionne mon ego ».

Evidemment ce n’est pas ce qu’il faut faire ! L’émotion a pris le dessus ! On perd son point de vue, on veut se venger, on veut montrer à l’autre qu’il a tort, on veut montrer qu’on a raison, on veut défendre son honneur et son ego ! En oubliant le point de départ de la négociation

Essayons d’imaginer une fin plus heureuse de cette conversation :

Cyrille: « Frédéric, dis donc, ça serait peut-être bien de changer les vidéos, on les arrête et on fait des webinars ça serait un peu plus pushy, non ? »

Fredéric: « Tu es gentil mais on va au bout des choses Les idées nouvelles c’est super, mais j’aimerais bien qu’on aille au bout des choses ! Nous avions dit 40 vidéos, on va au bout ! »

Cyrille: Tu as raison tes vidéos sont très bien, d’ailleurs elles sont beaucoup regardées ! Je les regarde tous les week-end et je les partage. Et étant donné que ça fonctionne bien, on pourrait capitaliser sur ces vidéos et faire en plus des webinars ?  »

Effectivement il m’amène à son objectif, donc je commence à réfléchir à son idée de webinars.

Il n’a pas réagi émotionnellement en étant vexé « De toute façon ça ne sert à rien, ici il y a peu d’innovation » mais il a bien gardé son objectif en tête et dit mon objectif c’est de faire des webinars. Il a su gérer son émotion !

leader authentique

 


contact mcr


Suivez-nous aussi sur Youtube et sur Linkedin

Si vous souhaitez recevoir toutes les actualités du blog, abonnez-vous à la Newsletter !

Pour en savoir plus: http://www.mcr-consultants.com

Si vous souhaitez découvrir votre profil de négociateur: faites le quiz !

Frédéric Bonneton
Directeur Associé chez MCR Groupe

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × deux =