L’intéressement, le « must have » de toutes les structures dynamiques

intéressement rémunération variable

L’intéressement, l’outil incontournable pour les entreprises, les associations et tout type de structures (1).

Malgré les nombreuses évolutions légales sur ces 20 dernières années (dernière en date, la suppression du forfait social, charge patronale, pour les entreprises de moins de 250 salariés (2)), ce dispositif s’installe encore timidement dans les petites et moyennes structures. Pour autant, l’intéressement mérite toute son attention, ses avantages étant multiples ! Parmi eux :

Un outil de variable attractif et fidélisant

Seulement 31,8% des entreprises de 100 à 250 salariés (20,3% des entreprises de 50 à 100 salariés et 10,2% de 1 à 50 salariés (3)) sont équipées d’un accord d’intéressement. Le montant moyen versé est de 1 828 € et 3 108 € (3) pour les entreprises qui ont associé un plan d’épargne entreprise et un PERCO avec abondement.

Aussi, dans un contexte où certains profils sont difficiles à recruter et/ou à fidéliser, une entreprise disposant d’un accord d’intéressement et de plans d’épargne salariale peut faire la différence.

intéressement livre blanc

Un outil de mobilisation des collaborateurs sur les objectifs prioritaires de l’entreprise

L’intéressement est adaptable à chaque entreprise. Aussi, l’intégration d’objectifs de performance qui contribuent à la réalisation du projet d’entreprise permet de sensibiliser les collaborateurs et de communiquer sur les objectifs prioritaires à atteindre. A noter que de plus en plus d’entreprises intègrent dans leurs accords d’intéressement des indicateurs de performance portant sur la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), tels que l’empreinte carbone liés aux approvisionnements, les consommations énergétiques ou encore les audits de prévention des risques professionnels.

Un outil de valorisation des projets internes

Une des mesures de la loi PACTE (4) sur le volet de l’épargne salariale concerne l’intéressement de projet. Dès lors que l’entreprise met en place un accord d’intéressement, elle peut y intégrer un objectif complémentaire lié à un projet concernant tout ou partie des collaborateurs. La périodicité de calcul sera idéalement liée à la durée du projet avec une durée maximum de 3 ans. Cette mesure permet d’associer une équipe projet à sa réussite.

Un accord d’intéressement peut représenter un véritable enjeu à plusieurs niveaux pour l’entreprise :

  • Motivation et valorisation des efforts des salariés,
  • Communication sur le projet d’entreprise et création de valeur,
  • Management et cohésion des équipes.

L’intéressement est un vrai sujet d’actualité qui trouve forcément sa place dans la politique de rémunération d’une entreprise !

  1. Employant au moins un salarié.
  2. Mesure publiée dans la cadre de la loi n°2018-1203 du 22/12/2018 de financement de la sécurité sociale pour 2019.
  3. Source Statistiques publiées par la DARES en août 2019, données de 2017.
  4. LOI n° 2019-486 du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises.

 

contact mcr


Suivez-nous aussi sur Youtube et sur Linkedin

Si vous souhaitez recevoir toutes les actualités du blog, abonnez-vous à la Newsletter !

Pour en savoir plus: http://www.mcr-consultants.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − 1 =