L’intéressement, l’outil idéal pour impliquer les équipes

intéressement équipes

Le salaire et plus globalement le package de rémunération est un axe clé de la motivation. Dans la pratique on se rend vite compte que c’est surtout un axe clé de démotivation lorsque que son évolution est trop éloignée des attentes du salarié.

Un élément clé de la motivation et donc de la fidélisation

Bien sûr, au-delà de la rémunération, de nombreux facteurs impactent la motivation. Certains sont très anciens et constants comme le développement des responsabilités ou des conditions de travail.

D’autres sont plus récents ou en forte évolution, c’est le cas de la politique de formation de l’entreprise qui est devenue un élément clé de la motivation et donc de la fidélisation, dans une période où les compétences se transforment à vitesse grand V.

Et les salariés ont bien raison car si l’on fait référence à l’étude publiée par Dell et le think tank Californien Institute for the Futur, 85% des emplois qui existaient en 2017 n’existeront plus en 2030.

formation managers rémunération

Aujourd’hui, suite au développement du Télétravail qui a été ultra rapide du fait du Covid, les entreprises se rendent compte que le travail à distance impacte des axes clés de la motivation des salariés :

  • La vision de leur mission dans l’entreprise
  • Le lien entre les objectifs de leur fonction et le Projet d’Entreprise.

Il est donc devenu ultra urgent de mettre en place des outils adaptés qui permettront de bien communiquer sur le projet d’entreprise et de remobiliser les équipes sur les objectifs collectifs majeurs.

Un parfait outil de motivation et de communication

En matière de stratégie de rémunération une solution clé consiste à mettre en place un accord d’intéressement dont le calcul d’enveloppe intègre des objectifs issus du projet d’entreprise au-delà des indicateurs de performance économique. Des objectifs plus qualitatifs, plus opérationnels, déclinés du projet de développement spécifique à l’entreprise.

C’est ainsi que cet outil de rémunération peut devenir un parfait outil de motivation et de communication.

miniguide intéressement

L’accord d’intéressement est de plus un excellent outil de gestion dans un contexte ou les niveaux de croissance et de performance sont de plus en plus difficiles à prévoir sur une période de 2 à 3 ans. Pour rappel, les primes d’intéressement versées aux salariés sont exonérées de charges salariales (sauf csg et crds) et même de charges patronales pour les sociétés de moins de 250 salariés (20% de charges patronales pour les sociétés de + de 250 salariés).

L’accord d’intéressement reste l’outil de rémunération idéal

Un accord d’intéressement avec une part d’enveloppe par unités de travail (équipes, régions, etc…) pourra quant à lui intégrer des indicateurs de performance encore plus opérationnels, afin que les équipes fassent davantage le lien entre leurs efforts, leurs performances et les enveloppes perçues.

Certes, l’évolution d’un projet d’entreprise peut impacter de nombreux outils de rémunération : les salaires de base, le variable des commerciaux, le bonus des managers, l’actionnariat salarié, les rémunérations périphériques, etc… Cependant lorsque l’entreprise souhaite une communication sur des objectifs collectifs ou d’équipe, l’accord d’intéressement reste l’outil de rémunération idéal.

Si la rémunération est un sujet qui vous intéresse, nous vous invitons à consulter notre sélection de livres blancs

Thierry Magin
Directeur Associé chez MCR Groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 4 =